Première expérience culinaire : Nems dinde-surimi

Lorsque je vais dans un restaurant asiatique, les nems font toujours parti du menu que je choisis car je les trouve délicieux! Je pensais qu’ils étaient très difficiles à faire. Mais non! Il faut par contre de la dextérité pour les enrouler, ce qui s’acquiert avec la pratique. J’ai cependant trouver la préparation un peu longue. C’était sans doute dû au fait que c’était la première fois que je réalisais cette recette.

Je sais parfaitement que ce n’est pas la recette authentique des nems. J’ai utilisé comme ingrédients ce qu’il y avait dans ma cuisine. Donc exit champignons noirs, pousses de soja, menthe fraîche et etc… L’important pour moi était de réussir surtout le roulage! Ce que j’ai plus ou moins bien fait. Mais d’après mes invités le goût était bien au rendez-vous !☺

Je vous présente donc ma recette de nems dinde-surimi.

 

Ingrédients pour 14 nems :

– 2 escalopes de dinde

-14 galettes de riz

-1 cs de vinaigre

-2 cs de sauce de soja

-la moitié d’1 citron vert

– du poivre

-1 grosse carotte

-1 gros oignon

-3 branches de persil frais ou 1cs bombée de persil séché

-1 morceau de gingembre frais

-2 grosses gousses d’ail

100g de germes de haricots mungo*

-200g de vermicelles de riz

-6 bâtonnets de surimi

-2 cs d’huile de coco

-4 cs d’huile de friture

 

Résultat de recherche d'images pour "germes de haricots mungo"

(Image prise sur le site Germline)

*Il ne faut pas confondre les germes de haricots mungo et le soja. Le haricot mungo appartient à la famille des fabacées et est cultivé comme plante potagère pour ces graines qui, une fois germées se consomment crues ou cuites. Le soja, lui, appartient à la famille des légumineuses. Ses graines, riches en protéines et matières grasses sont utilisées pour fabriquer de l’huile, du tofu, du lait de soja, de la sauce soja, le natt et le tempeh. Très toxique, la graine de soja ne doit jamais être consommée crue. C’est donc une erreur d’appeler les germes de haricots mungo « pousses de soja ».

 

Résultat de recherche d'images pour "soja"

Des graines de soja (image prise sur le site Lepaysan.ci)

Préparation :

1- La veille de préférence (ou 2 heures avant), couper les escalopes en morceaux et les placer dans un récipient. Citronnez et vinaigrez. Puis versez dessus les 2 cuillères à soupe de soja et poivrez. Réservez ou placez au réfrigérateur.

2 – Râpez la carotte et réservez.

3- Dans le même bol mettre l’oignon émincé, l’ail pressé, le persil émincé et le gingembre râpé.

4 – Faites cuire 15 mn dans de l’eau (salée si vous voulez)  les haricots mungo, puis égoutez et réservez.

5 – Coupez les bâtonnets de surimi en rondelles moyennes et réservez.

6 – Faites trempez pendant 4 mn dans de l’eau chaude les vermicelles de  riz, les séparez avec une fourchette puis égoutez et réservez.

7 – Mettre 2 cuillères d’huile de coco dans une poêle et faites-y revenir les morceaux de dinde pendant 20 minutes environ à feu moyen et n’hésitez pas à  remuer et à ajoutez un peu d’eau pour éviter que ça brûle ! Ajoutez  5 mn avant la fin tous les ingrédients du bol et bien mélanger.

8 – Sortir la poêle du feu et mixez la préparation à même la poêle  (ou dans un autre récipient si vous préférez).

 

Roulage des nems :

9 – Trempez la galette de riz dans un bol d’eau froide ( le diamètre du bol doit être plus grand que celui de la galette de riz pour éviter que celle-ci ne se casse). Une fois ramollie, la mettre sur un torchon propre et humide. La galette doit être suffisamment souple pour pouvoir rouler. Si elle n’est pas assez molle n’hésitez pas à  l’humidifier avec l’eau du bol.

10 – Prélevez une cuillère à soupe de la mixture de la poêle et formez un petit rouleau avec à l’aide de vos droigts. Autour de ce petit rouleau, ajoutez un peu de  râpé de carotte, un peu de haricots mungo, des rondelles de surimi et quelques vermicelles de riz. Bien pressez le tout autour du rouleau.

11 – Disposez le rouleau  sur le haut ( à 2 cm du bord environ) et au milieu de la galette.

12 – Roulez la galette de riz en partant du haut en serrant. Au bout de 4 tours, rabattre le côté gauche au centre et faites de même pour le côté droit. Puis roulez toujours en pressant la galette de riz jusqu’à la fin.

13 – Procédez ainsi avec toutes les galettes de riz.

14 – Placez-les nems sur un lèche – frite recouvert de papier cuisson.

15- Badigeonnez-les d’huile de friture à l’aide d’un pinceau et enfournez pour 20 mn à 200°C. Au bout de ces 20 mn, retournez-les et cuire pendant 15 mn à 200°C. Vous pouvez les laisser plus longtemps : si vous les voulez plus dorés.

Vous pouvez déguster vos nems enroulés dans une feuille de laitue, avec du riz ,etc …. et accompagnés de sauce nuoc nam.

 

Happy dégustation!🌝

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.